La Jeune Pousse fait sa rentrée

Ce mois de septembre est pour La Jeune Pousse marqué par une reprise tambour battant.

Tout d’abord, nous avons accueilli l’association HEVEA, groupe-projet se positionnant également sur l’îlot d’habitat participatif de l’écoquartier Cartoucherie, pour discuter des espaces que nos deux groupes-projets pourraient mutualiser (ascenseur ? chambres d’amis ? salle polyvalente ? atelier ? locaux à vélo ?). Plusieurs propositions ont été émises et nos réflexions se poursuivront début octobre.

Ensuite, l’un de nos « experts » nous a présenté ses recherches sur les toits végétalisés, dont il ressort qu’il s’agit d’une méthode intéressante pour stocker nos eaux pluviales, mais incompatible avec d’autres fonctions possibles du toit (jardinage, lieu convivial, panneaux solaires…) ; nous serons donc peut-être amenés à partager notre toiture en plusieurs parties pour divers usages.

Nous nous sommes aussi penchés ensemble sur le travail de décryptage de nos statuts, préparé par notre commission juridique et financière.

Ce travail a pour but d’expliquer au mieux et à tous ce qui se cache derrière les termes juridiques des statuts de S.C.I. rédigés pour La Jeune Pousse.

Au sein d’Habicoop, nous préparons notre participation aux rencontres nationales de l’habitat participatif en novembre. Le conteste semble porteur : une chargée de mission économie sociale et solidaire vient d’être recrutée au ministère du Logement, avec les coopératives d’habitants comme 1ère priorité. Elle réunit enfin à nouveau le groupe de travail interministériel sur le sujet. Un rapport parlementaire a également été produit le 25 juillet, qui va tout à fait dans le sens de nos projets.

Publicités
Cet article a été publié dans Actualité de La Jeune Pousse, Actualité des autres projets. Ajoutez ce permalien à vos favoris.