Photos à la maison d’à-côté

Un projet aussi social que le nôtre demande des aides financières extérieures. Ainsi, une partie non négligeable du travail dans la coopérative Abricoop est de trouver des subventions. Il est pas facile de parler aux institutionnels. Les dossiers sont complexes et longs à rédiger. Mais le travail en vaut la chandelle : nous sommes à présent soutenus par l’ADEME, la Région Midi-Pyrénées, la CARSAT et la Fondation de France. Depuis quelques temps déjà, nous nous sommes lancés dans l’aventure du financement participatif pour que le grand public soutienne également la coopérative d’habitants. Que de changement par rapport à nos demandes de subventions habituelles …

Faire adhérer tout à chacun à notre projet demande un gros travail pédagogique et un brin d’humour.
Dans ce but, et parce que nous avions tous besoin d’un moment de détente, nous avons passé le samedi après-midi et soir à la maison d’à-côté pour faire des photos où nous nous mettions en scènes dans notre futur immeuble.

Pour détendre l’atmosphère, nous avons commencé par mimer et chanter des chansons, dont une en Suédois (merci Sofie). Puis nous avons présenté les objets que chacun avait amené pour les mises en scènes. En effet, à la plénière précédente, nous avions pioché 5 lettres et nous devions apporter 5 objets commençant que ces lettres. Du chapeau au râteau en passant par les peignoirs et les nounours… nous étions prêts.

Au bilan de cette journée une dizaine de photographies ( que vous verrez bientôt ) et un très bon moment passé dans la joie et la bonne humeur. Comme toujours l’après-midi s’est poursuivit dans la soirée. Et cette fois, c’était l’anniversaire de Cécile.

 

P1020443

Publicités
Cet article a été publié dans Actualité de La Jeune Pousse, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.