Un « vin du mois » politique

Tous les 20 du mois, c’est le « vin du mois ». Nous nous retrouvons dans un bar ou chez quelqu’un pour discuter autour d’un verre, partager un moment convivial et parler d’autre chose que d’habitat coopératif. Ce mois-ci, nous étions chez Choé et Ludo pour parler politique.

La Jeune Pousse n’est attachée à aucun parti et nous travaillons avec des officiels de tous bords.  Cependant, le projet de coopérative d’habitants a des ambitions  politique. Et nous sommes individuellement militants ou engagés dans différents mouvements politiques. Il était donc question de mettre carte sur table sur nos engagements politiques de façon à mieux nous connaître et refuser tout tabou au sein de l’association.

Si les valeurs sont communes, les moyens pour passer d’une action locale (notre coopérative d’habitants) à une action nationale ou globale différent : A quelle échelle travailler ? Faut-il voter ou pas ? Quel rôle la démocratie (plus ou moins pervertie) joue t-elle (pour nous ou pour les multinationales) ? Faut-il individuellement s’engager dans un parti et lequel ?

Le pugilat annoncé n’a pas eu lieu. Comme quoi, les stages de communication non-violente et de sociocratie et les plénières successives à décider collectivement  nous ont permis d’assimiler efficacement les notions d’écoute respectueuse des uns et des autres.

Publicités
Cet article a été publié dans Actualité de La Jeune Pousse, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.