Dernière plénière

« J’espérais qu’on avait franchi toutes les montagnes. C’est pas le cas. » (Pierre)

Vous l’avez compris : hier, c’est une plénière juridico-financière.

Des histoires … de comptes courants d’associés (CCA) … qui pourraient être ouverts ou pas … pour un couple ou pas … et si on a 5% du capital sociale de la société ou pas … Vous avez compris ? Jean nous propose de « ne pas faire dans la dentelle réglementaire », sachant qu’on nage dans un magma législatif qui n’est pas fait pour les coopératives, de contraintes financières et « de problèmes affectifs liés au pognon ». Je vous dis pas, « au bout de 3 minutes », le « flottement » parmi les mamies de la coop.  Déjà que Marie-Ange a « des trous de mémoire et qu’elle oublie des choses », en particulier Patrick, qui étaient dans le garage quand elle est partie. Et puis, on avait des nouvelles venues. Qu’est-ce qu’elles ont pas mangé comme jargon ! C’est à n’y rien comprendre, elles se sont dit « enthousiastes » devant notre fonctionnement « sociocratique ».

La phrase du jour : La communication non-violente « c’est comme la psychanalyse : faut payer pour que ça marche » (Michèle).

Publicités
Cet article a été publié dans Actualité de La Jeune Pousse, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.