Les avantages pour la collectivité

Les coopératives d’habitants ont également des avantages pour la collectivité. Ainsi, le politique est légitime à soutenir les coopératives d’habitants.

Développement durable. Mettant directement en œuvre les principes du développement durable avec l’utilisation des énergies renouvelables (incinérateur du Mirail) et la promotion des transports propres, le projet de La Jeune Pousse s’inscrit dans une démarche de type agenda 21 et dans le Plan climat de la ville. Ils permettront de mettre en avant une façon innovante d’habiter.

Intégration et animation de la vie du quartier Abricoop se concerte avec ses futurs voisins, pour que les locaux, services et activités ne répondent pas seulement à des besoins des futurs habitants mais également à ceux du voisinage. La salle polyvalente sera le lieu de distribution d’une AMAP ouverte au quartier, elle pourra accueillir des réunions et des expositions. Très utilisée par les personnes âgées, elle sera un lieu d’échange et de convivialité.

Prioriser les transports propres Les futurs habitants de La Jeune Pousse souhaitent se passer autant que possible de la voiture. Ils utilisent déjà quotidiennement le vélo et les transports en commun. Certains sont impliqués dans la création de Mobilib, la SCIC d’auto-partage de Toulouse.
Habitat collectif favorise l’optimisation de l’occupation des sols et limitant l’étalement urbain. Les parties communes sont plus nombreuses que dans un immeuble conventionnel.  Elles se conçoivent comme des lieux de vie sociale et de solidarité.

En outre, Abricoop a une forte volonté de mixité générationnelle. Abicoop est soutenu par la CARSAT. L’idée est que des personnes âgées, même à la santé déclinante, doivent pouvoir rester avec nous le plus longtemps possible, en échappant ainsi à la maison de retraite. Plus largement, c’est le regard porté sur la vieillesse que nous remettons en question en réhabilitant cette élémentaire solidarité de voisinage.
Abricoop favorise la mixité sociale large qu’elle prévoit au sein de l’immeuble (du PLAI au libre). Cela permet aux ménages qui n’ont pas les moyens d’acheter d’être tout de même co-décisionnaires de ce que sera leur immeuble et de son devenir, au même titre que les plus riches (dans une coopérative, une personne = une voix) ; on ne saurait trouver meilleur exemple de démocratie participative.
Abricoop permet de rétablir un équilibre économique différent, à contre courant de la loi du marché et de la spéculation immobilière.

 

EAR et TB

Publicités